Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

En Novembre 1987, Sixtine et moi nous nous offrons notre premier petit scandale à nous: une honteuse prolongation des vacances de Toussaint. De guerre lasse, nos parents nous laissent partir, et surtout rester à Berlin, où doit avoir lieu le 9 l'un des...

Lire la suite
Tag(s) : #David's eyes

Il ya des visuels qui, comme celui-ci, marquent durablement les esprits ... Plus réussi encore que celui de Black Celebration , plus évident, plus abouti. Pour Music for the masses, le designer Martin Atkyns livre ce bouquet de mégaphones orange qui se...

Lire la suite
Tag(s) : #David's eyes

Piqué sur le site de lastfm.fr; un aperçu à peine caricatural des inspirations éthyliques de 1987 Comme on ne peut pas toujours bosser dans la vie, ou rester enfermées dans une bulle batcavo-synthétique avec longues papouilles entre meilleures copines...

Lire la suite

Sixtine et moi étions réunies dans le même sentiment de solitude vaste et curieuse; dans le même goût de la pantomime, du trafiqué, de l'esthétique carnavalesque servie par les sophistications du synthé. Une fois écoulée l'euphorie à sueurs froides, on...

Lire la suite

Allez, pinaillez pas! Le pluriel du titre est délibéré. Parce que vous l'avez constaté en lisant mes premières élucubrations: il n'y a guère qu'en musique que je sois synthétique. Les gros claviers gris tout plein de boutons aux allures robotiques étaient...

Lire la suite

Avec un fiston adepte du cross-dressing , en partance pour la capitale germaine de la débauche; plus une drôlière clepto-mytho emplumée et un rien caractérielle mon paternel frisait quotidiennement la surchauffe. Puis la rentrée est venue... Et le temps...

Lire la suite

Deux ans de "creux", entre la parution de deux albums? Ce n'est pas précisément comme cela que je les ai vécus. Eux non plus d'ailleurs, je pense. C'était un moment long et studieux après l'orage de l'été 86. Il le savait sans me le dire qu'il partirait...

Lire la suite

Il suffit d'un rendez-vous manqué, d'une série de départs, de proches qui s'évertuent à ne rien comprendre en vous, de l'abandon de votre soutien le plus solide et le plus inconditionnel; et à quinze ans un lieu vous paraît vite insoutenable; même si...

Lire la suite

Vive le printemps! L'Allemagne me tend les bras, et avec elle l'occasion de mettre la main sur Black Celebration plusieurs semaines avant mes homologues collégiens franchouillards. C'est d'ailleurs l'une de mes premières préoccupations en montant dans...

Lire la suite

L'hiver 1986 s'écoule, et avec lui j'ai remonté le temps. Ma session de rattrapage , depuis l'année 1981, faite de pop sautillante qui me déconcerte et qui ne sait étancher mon impatiente envie de ruer dans les brancards. Impatiente, donc sans discernement....

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>