Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Et comme c'était ma soirée de veine, lorsque je suis sortie en trombe pour aller chercher Sixtine, il s'est mis à pleuvoir tant que j'étais déjà trempée en arrivant sous les arcades, bien plus encore avenue Coligny où je me suis débattue avec mon sac...

Lire la suite
Tag(s) : #Epo's Eyes

" Vous parlez d'un déguisement sexy, vous... Des porte-voix orange en carton bouilli... et en plus c'est moi qui me trimballais le 13 bien évidemment ! Avec le pavillon autour du cou et le micro derrière la nuque, voyez... Tout le monde nous demandait...

Lire la suite
Tag(s) : #Epo's Eyes

Printemps 89 Dear Brother (of mine) Tu verrais l'état de ma chambre... Dans une semaine, c'est le Père-Cent, et comme toi il y a quatre ans, je suis absolument incapable de me fixer sur un costume sans tout retourner autour de moi! C'est sûr, je veux...

Lire la suite
Tag(s) : #Epo's Eyes

" Ca n'a pas duré très longtemps. Passé la surprise de me voir chez Albrecht à six heures du matin (et je peux vous dire que le Albrecht, il jubilait de lui faire cette surprise); il a bu quelques verres, raconté beaucoup de conneries, puis il s'est assoupi...

Lire la suite
Tag(s) : #Epo's Eyes

Oui, je sais, j'ai une prédilection particulière pour les surnoms risibles, que voulez-vous... Ca faisait longtemps, Albrecht, qu'il avait pas tiré à longues bouffées sur des clopes de pétasse. Alors il était tout naturel pour lui de taper à- qui- mieux-...

Lire la suite
Tag(s) : #Epo's Eyes

I hear the wind breathing towards All the sundry heap of objects A wheel here, a wall there and a piece of window It blows and yells and roars There'll be a battle tomorrow I 'm just praying for justice I'd like to grasp it right now Upon this couch of...

Lire la suite
Tag(s) : #Epo's Eyes

Sixtine et moi sommes rentrées en Terminale à l'automne 88. On sentait bien que c'était une année scolaire cruciale où il allait se passer de grandes choses. C'était comme si tout autour frémissait d'impatience, comme si tout ce monde vibrait de turbulences,...

Lire la suite

C'est dangereusement confortable, cette station semi-couchée avec le regard semi-perdu dans les hauteurs. J'ai parfois l'impression d'être spectatrice de moi-même ,sans aucune volonté d'y redescendre. Mais il me pousse. " Alors tâchons de résumer... Vous...

Lire la suite
Tag(s) : #Epo's Eyes

Tous les trois nous nous étions penchés sur le tournedisque et il faisait si sombre dans le cabinet qu'on avait presque l'impression de voir le bras tourner dans le vide. Eh, forcément, je vous l'ai dit: ce 12'' -là de Leave in silence est transparent!...

Lire la suite
Tag(s) : #Epo's Eyes

D'habitude, j'étais toujours ultra-partante pour toutes les initiatives de Colin, en approbation plus que parfaite. Etait-ce parce qu'il vivait maintenant loin de moi, tout imprégné de culture germanique, avec dans le domaine de la mode, de la réflexion,...

Lire la suite
Tag(s) : #Epo's Eyes
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>