Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Levis01.jpg

 

 

Le jean, une matière noble, par son tomber, sa résistance, et son usure même ...

 

Quoi de plus rigolo que de voir, au fil des ans, les genoux pâlir, les plis se marquer, les bas s'effranger, la taille et les cuisses être toujours plus prises et le temps marquer son empreinte unique sur nos vieux jeans, ou ceux de nos aînés qu'ils pouvaient nous laisser en héritage?

 

Ils ne craignaient pas grand-chose, ni les périples en sac à dos , ni le frottement des bancs, murs et trottoirs surchauffés, ni la corrosion des lessives de fortunes, ni le passage à tabac dans les laveries-sècheries automatiques, ni les errances et nuits blanches de beuveries avec leurs échouages matinaux sur le gravier des parcs? 

 

Chaque frasque polissait, amollissait, redessinait la matière de nos vêtements d'aventure, avec un patin unique.

 

Mais tout cela prend du temps, on a bien vu quel caractère les péripéties de jeunesse pouvait donner à un jean, et jean02comment donc obtenir l'usure cool et personnelle presque instantanément ???

 

Je vous le dis honnêtement, je ne sais plus trop bien moi-même ce que mon armoire renferme. J'ai pu être bien des fois tentée et impatiente. On peut donc acheter toute faite toute prête l'érosion de trois années de galère et de bourlingue et de fiestas endiablées? Oh, l'aubaine!

 

Il suffit juste que, dans d'obscurs pays, dans d'obscurs ateliers, d'obscurs magnats de l'exportation textile livrent des poumons frais à l'aspersion confinée de sable ou aux délavages chimiques.

 

Et voilà que ressurgit , pour nous donner l'impression de glisser dans la seconde peau d'une hippie woodstockienne (le comble!)  la silicose qui frappait les mineurs de charbon après des années de travail.

Là, ça va plus vite, c'est comme l'usure du froc, on obtient tout en un clin d'oeil et c'est la classe!

 

Enfin, classe, si on veut, car les grandes auréoles sous les fesses, les "moustaches" comme tracées à la règle et le jaunissement "dirty" à outrance, même des années de polissage assidu ne peuvent vous les donner, et heureusement... Le tout conjugué avec en plus les lacérations donnent souvent dans le ridicule achevé. 

 

C'est bien dommage, car maintenant, même dans les friperies ou kiloshops on n'est plus du tout à l'abri de ces "faux vieux" mortels!

 

Pour plus d'infos, vous pouvez toujours cliquer là...

 

mortel.jpg

Tag(s) : #greniers secrets

Partager cet article

Repost 0