Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

guillotine.jpg

Vous vous en doutez, ces paroles ont suffi pour que j’appelle Fresnes et que je tente ma chance. Je n’aurais pas eu assez de mes deux mains pour étrangler la connasse qui a traité ma requête si je l’avais eue devant moi. Et pourtant j’étais poli, insistant mais poli. Elle m’a redemandé une demi-douzaine de fois les coordonnées d’Ibra et encore une demi-douzaine de fois de patienter qu’elle allait demander ; résultat des courses au bout d’une demi-heure de tractations elle m’a renvoyé dans la gueule :

 

 « L’administration pénitentiaire juge ce détenu trop dangereux pour lui accorder un parloir en dehors de sa stricte famille.
- Ah ? Pourtant l’administration pénitentiaire n’a pas semblé gênée de me faire partager sa cellule l’année dernière… »
J’ai cru qu’elle allait s’étouffer avec l’espèce de bonbon qu’elle suçotait en parlant car en plus elle avait aucun savoir vivre.
«  Je peux d’autant moins satisfaire votre demande… » Et ta tête dans le gravier quand je te baise ? Moi j’ai du savoir-vivre…

Je saurai sans doute jamais qui Ibra a buté ni pourquoi ; mais je sais que grâce à lui j’ai tenu là-bas, grâce à lui je n’ai pas replongé ; grâce à lui je trouve de la valeur à être constant dans mes principes. Et vous l’appelez criminel ? La vérité, c’est que l’Homme a de multiples parts. Certaines malheureusement prennent toute la place quand elles tombent sous le coup de la Justice…

 

Murray a des armes dans les mains. Elles ne sont pas vraies mais elles envoient les bastos en faisant un bruit assourdissant. Visiblement ça me donne un air las qui plaît à la prod. Toute cette tripaille projetée dans les parloirs de minuit me semble bien inutile et je deviens le parfait tâcheron de ma macabre besogne en songeant à la réelle souffrance qui m’a toujours environné.

Le premier soir ; Lennon a eu peur de la Révolution, alors ils nous la rejouent en version explicite. Les guillotinés nous environnent et barrent la route au boudoir des victimes. On passe en chantant la Carmagnole

 

Antoinette avait résolu
De nous faire vautrer sur le cul
Mais son punch a foiré
Elle a le anf niqué


 Après avoir décapité l’un de nos pires geôliers à la mitraillette, parce que lui ne goûtait pas notre belle poésie, on arrive dans une pièce avec des pieux rougis et des fauteuils, idéal pour taper la tchatche et s’essuyer un peu le crin après cette aimable mise en jambes. Là y a du monde de toutes les époques mais il faut vraiment obturer la conscience parce que les innocents sont nombreux, souvent jeunes ; et il y a beaucoup de filles… Lennon se met aux aguets mais A.S.E.N lui démarre un freestyle en bande son et c’est bon. Meilleur que moi en train de bramer la Carmagnole en tout cas.

 

Tag(s) : #Midnight Parlor

Partager cet article

Repost 0