Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

homme-camera.jpg

 

Je n’aime pas mon corps. C’est un instrument. J’aurais préféré avoir plus de bizarrerie. La seule qui m’enchante c’est ma myopie. Je vois bien de très près et j’aime me perdre dans les détails. C’est la peau que je préfère. Celle de Thierry est incroyablement veloutée. Jusqu’au cœur du sommeil, je la sens sous mes jambes.


J’ai encore répondu présent à un SMS, parce qu’il y a un petit paquet à se faire cette fois-ci.  Pour l’été, je veux lui offrir une épilation définitive et intégrale, à Thierry. Il en rêve.


L’appartement est clair ; parquets flottants et meubles chromés. Il y a un lit, un piano, pour faire genre je-suis-le-proprio-cultivé. Et un tabouret de piano. Ça, ça peut être pratique pour faire mordre la poussière. Ou non, la poussière est inexistante. Après les coups dans un internat glacial, une gare désaffectée, les gradins d’une patinoire, on fait plus confortable et aseptisé. Mon partenaire est un twink tout imberbe ce jour-là, avec une salamandre sur les reins.


«  T’essaie d’être un peu plus brut de décoffrage aujourd’hui. Hein, Alex ? Les internautes aiment pas trop poireauter, surtout si on leur sert un cut de six minutes trente. 
- Pourquoi six minutes trente ?
- Commence pas à nous faire chier… Ces étudiants c’est vraiment la merde, toujours à débattre sur tout. C’est un format, Alex ; on coupe dans le vif, et on retient le plus aguicheur pour pousser au téléchargement. Allez, mets-toi en condition…
- T’es étudiant, toi ? je demande au charmant petit drôle en faisant tomber mes fringues. Sous l’oeil exorbité de la caméra qui tourne pas encore.
- Je crois qu’ils parlent plutôt de toi, « Alex », fait-il en riant. Moi je ne suis que serveur. Et puis tu as une réputation de sacré emmerdeur…
- Mais j’espère bien. Ils commencent vraiment à me les péter menu avec leurs mises en condition, leurs scénars de mongolos et maintenant leurs six minutes trente ! Tu m’aides un peu ? »


 Le gros pervers derrière la cam mugit imperceptiblement ; pour m’encourager sans doute. Je vois même pas sa gueule.

Tag(s) : #Ma barricade

Partager cet article

Repost 0