Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

girl-with-dragon-tattoo-cp06.jpg

 

«  C’était un truc de fou. Ils arrêtaient pas de rugir dans l’hémicycle mais elle te fendait tout ça avec une détermination sans faille ; elle a dit qu’aucune différence ne peut servir de prétexte à une Discrimination d’Etat.

- C’est grand, et ça fait référence à tellement d’autres choses au-delà de nous. Elle devait porter ça particulièrement bien…

- Mais elle a parlé aussi, et ça il faut absolument que tu l’entendes, des enfants homos dans leur propre famille, et plus largement encore de tous ces enfants qu’ils ne veulent pas voir. Elle a complètement retourné leur argumentaire maladif sur les mômes ; et elle a même lancé que certains d’entre eux seraient bien mal à l’aise quand, dans quelques années, leurs propres enfants et petits-enfants iraient par curiosité lire les compte rendus de séance…
- Il faut absolument que je regarde ça dès que je rentre. Allez, je ferme boutique ; si tu as le temps de prendre un petit café.
- Rapide alors. Il faut que j’aide Charlotte pour ce dîner avec Thierry, Théolinia et Lew, surtout si Gregor se pointe en plus. Alex t’es sûr que tu veux pas venir ? J’en ai marre que tu doives te cacher, tu fais légitimement partie de la bande.
- Il y a deux personnes pour qui cette « légitimité » est plus que compromise. C’est trop tôt, Alexandrine ; en plus il faut que je sois raisonnable : je bosse demain mercredi. Tu sais, mon associé se paie le loisir d’avoir une famille, même si celle-ci n’est pas reconnue par l’Etat.

- Pas encore…

- Et ne t’en fais pas pour moi. J’ai un plan en nocturne, juste après votre soirée… »


Alex éteint tout, boucle tout scrupuleusement et on entre dans la rue. Il y a foule malgré le froid. Une sorte de tension « historique » est palpable dans le quartier.

«  En terrasse, Alexandrine ; pour une vraie cigarette ; pas leurs vapoteuses de tapettes… »


J’aurais mauvaise grâce à me dire que je vais me les geler, d’autant que la nouvelle crème qu’il vient de m’appliquer m’électrise jusqu’à l’os et que je passe du bouillant au glacial toutes les trois secondes. L’avantage tout de même, c’est que des chaises, on voit le mouvement de la rue, ceux qui entrent et sortent de la station de métro où je ne vais pas tarder à m’engouffrer.


«  Celle que je t’ai mise cette fois-ci est un peu plus dosée, ça serait bien que tu t’en tartines aussi à midi, surtout si tu te douches. Tu me parlais de soucis avec tes parents. Rien qui menace l’installation de Charlotte chez toi?

- Non Alex, je ne leur ai rien dit sur notre relation… On s’est méchamment pris de bec avec mon père parce que je crois que ce sont surtout les  gays mecs qu’il ne supporte pas, rapport à la sexualité ; tu connais le truc.

- Je pourrais lui présenter le mien, de père, mais si j’en crois ses dernières meufs, c’est plutôt un hétéro contre-nature. Cela dit, il se planque pour ça aussi, et moi j’en ai soupé de toute cette hypocrisie.

Tag(s) : #Ma barricade

Partager cet article

Repost 0