Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

687004672_f9f96defa9.jpg

D'un côté, Baptiste avait la détresse joyeuse et suicidaire d'un intrus dans son arbre; de l'autre, et presque à ses pieds; la détresse grandiloquente, larmoyante de l'amant presque éconduit. Et tout ça s'était amoncelé autour de lui avec une vitesse ahurissante.

 

" Enfin, Gildas ne sois pas jaloux, mais imagine un peu, qu'est-ce que je fais si jamais il se rompt le cou?

- Je sais, je sais, hoqueta Gildas avec un reniflement peu discret. Il aura bien réussi son coup, cette espèce de teigne!

- Arrête, s'il te plaît. Je ne veux pas que tu tiennes des propos aussi haineux sous mon toit, surtout envers ton cousin.

- Je n'ai rien d'autre de commun avec lui que ce foutu lien de parenté. Il est prêt à tout pour me pourrir la vie!

- Allons, allons, il est surtout bien plus jeune que toi et particulièrement imprudent. S'il tombe de cet arbre j'aurai ma part de responsabilité. Alors il faut que j'y aille... Accompagne-moi, si tu veux...

- Plutôt crever."

 

Dehors la voix joyeuse retentissait toujours, elle s'approchait même, signe qu'il était en pleine ascension.

 

Yes, it's only a canvas sky
Hanging over a muslin tree
But it wouldn't be make-believe
If you believed in me

 

Baptiste s'était rhabillé au plus fort de l'excitation, ce qui aurait pu sembler malcommode à tout autre que lui. Mais là, deux cousins physiquement sublimes se battant becs et ongles pour lui; même dans les soirées les plus folles de la Capitale, il n'aurait pu espérer autant!

 

Sans doute était-ce bien supérieur, là, en grimpant quatre à quatre les marches menant au grenier, à cette fameuse fenêtre qui donnait accès aux branches les plus fruitées et les plus périlleuses du cerisier napoléon. Non, dans les soirées gay-instituées, il y avait une grande débauche d'apparats et de mascarades; mais pour masquer un vide abyssal de sentiments, tandis que là se jouaient d'un étage à l'autre tous les ressorts de la vie: un drame larmoyant, une comédie sauvage; et peut-être au bout du compte une chute tragique.

 

Without your love
It's a honky-tonk parade
Without your love
It's a melody played in a penny arcade

It's a Barnum and Bailey world
Just as phony as it can be...

 

" Descends de là, Théo, tu vas te tuer! Les hautes branches ne supporteront pas ton poids!

- Ah je te remercie "baron", dis tout de suite que je suis gros; encore le gros bouboule que j'étais à huit ans et que tu n'as même pas reconnu ! ...

- Je crains que tu n'aies pas beaucoup grandi depuis ! Qu'est-ce que tu espères avec tes acrobaties, à part une bonne crise de jalousie et de multiples fractures?

- Une orgie de cerises, Baptiste, de tes cerises; puisque le sex-appeal dévorant de mon cousin m'interdit d'espérer plus... Ou peut -être la fin grotesque du compère Guilleri; te lairas-tu , te lairas -tu , te lairas-tu mouri ...

- Le compère Guilleri finit dans les bras des dames de l'hôpital, et il ne meurt pas du tout...

- Eh, je comprends bien , ou tu me renvoies à ma carrière d'hétéro avant même de m'avoir testé?

-Je n'ai plus envie de jouer Théo; les meilleures plaisanteries ont une fin. Descends de cet arbre!

- Alors que j'atteins aux meilleures branches? Allez, regarde ça triste sire, si elles supportent tous ces fruits , presque en grappes, elles peuvent bien supporter mon poids en plus. Regarde, je n'ai qu'à tendre le bras, je cueille, et puisque tu ne peux y avoir accès de ton nid d'aigle... je te les envoie!!!"

 

Tout envolé d'audace, Théo avait lâché prise d'un bras, et en envoyant généreusement les cerises en l'air, il avait basculé en arrière dans un craquement sinistre. Tandis que Baptiste poussait un cri, il s'était fait dans les feuilles en contrebas tout un remue-ménage. Quelques instants après, Théo se trouvait quelques centimètres plus bas, dans la position du cochon pendu, deux genoux aggrippés à une branche maîtresse. Il riait et ses cheveux acajous avaient d'intenses reflets de cuivre dans le soleil d'orage qui couvait la fin de cette après-midi. Le bougre ne se démontait pas:

 

...but it wouldn't be make-believe
If you believed in me.

 

Tétanisé de peur, et débordant de joie, Baptiste eut un de ces sourires d'affection profonde qui ne tombent jamais dans l'oeil d'un aveugle. Bien sûr, avec Théo on frôlait toujours le désastre; mais cette tension extrême et permanente, ce péril omniprésent valait bien mieux que toutes les sérénités du monde...

Tag(s) : #Les valises de Théo

Partager cet article

Repost 0