Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Trip, trip, trip
Cette nuit de Juillet touche à sa fin et Jocko au volant, nous fonçons à travers la Hollande direction le port de Rotterdam.

"On va pas se traîner le cul sur les routes anglaises, il faut débarquer le plus au nord possible." (toujours aussi élégant)

Tout est prévu, une ville flottante de chez P&O nous attend (enfin pas que nous...)pour nous faire traverser la Mer du Nord.

Il fait plutôt chaud dans l'habitacle et la conduite de Jocko est plutôt vive (un rochelais ayant pris des habitudes parisiennes, ça a de quoi faire flipper en voiture) Je suis à côté de lui, avec la route nocturne qui défile en panoramique alors malgré sa vitesse déraisonnable, je suis vraiment bien.

Sauf quand il s'agit de lire les panneaux en néerlandais, ça c'est l'horreur, ni ma langue ni mon palais ne sont préparés à une telle concentration de consonnes.

Mais ça nous fait bien rigoler. Tout comme les photos de feu le Père-Cent que nous avons fait tourner à la nuit tombante, alors que nous arrivions à la frontière belge. Après quelques frites bien grasses on est remontés lestés et Jocko a succédé à David derrière le cerceau.

Six et lui sont enlacés à l'arrière, dans un sommeil fragile. Souvent, ils s'embrassent langoureusement dans de longs froissements voluptueux et je n'ose tourner la tête mais Jocko, lui, a le don alors de trouver un nid-de poule ou alors un grand coup de frein à donner et à chaque fois, il me balance un irrésistible coup d'oeil, parce qu'il est quand même très fier de son coup.

"Pourquoi est-ce que vous vous étiez déguisées en grosses cloches orange à l'envers?

-Ce n'étaient pas des cloches, s'impatiente Sixtine, c'étaient des bongs!

-Mais le carton s'était un poil déformé avec les gros coups de vent ce jour-là, dis-je, enfin on pouvait bien lire ce qu'il y avait dessus?

- Ouaip, les soeurs ennemies 13 et 14, pouffe-t-il.

- Hin, hin, très drôôôôle! nasille Sixtine

- Oh ça va Six, renvoie-t-il, tu peux terminer ta nuit..."

Justement, cette nuit est belle, et au côté de Jocko qui accélère nerveusement en m'envoyant de ces sourires magiques qui vous enveloppent mystérieusement de douceur, je voudrais prolonger le moment à l'infini. Mais en Juillet, vous le savez bien, cette obscurité bénie se dissipe très très vite!
Tag(s) : #Trip

Partager cet article

Repost 0