Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bongs à part (1)
" Vous parlez d'un déguisement sexy, vous... Des porte-voix orange en carton bouilli... et en plus c'est moi qui me trimballais le 13 bien évidemment ! Avec le pavillon autour du cou et le micro derrière la nuque, voyez... Tout le monde nous demandait pourquoi on s'était déguisées en cloches..."

Et il se marre, l'effronté... Mais un peu comme tous les gens en fait... Je me demande si j'ai encore de bonnes raisons de me renfrogner.

" J'aurais donné cher pour vous voir, Eponine. Bon sang, mais qu'est-ce qui vous a donné cette idée-là? Pas votre frère tout de même?
- Non, lui il pensait aux cosmonautes de Never Let Me down again, c'est pas beaucoup mieux, vous me direz... Mais c'est ça qui a inspiré David, et Sixtine par conséquent... Je me demande pourquoi on s'est trouvés tous les trois ensemble dans le salon ce soir où j'ai ouvert ma lettre , et pourquoi je leur en ai parlé...
- Parce que vous voulez une réconciliation, Eponine, vous voulez souder le groupe...
- Pour atteindre Joachim vous voulez dire?
- Pour vous sentir légitime de le désirer, c'est mon opinion. Mais v vous êtes entrée en me disant que vous aviez fait une bêtise, et moi je vous interroge sur le Père-Cent... Ma nostalgie lycéenne sans doute. Pardonnez-moi... et surtout racontez-moi!
- Eh bien la cata elle est arrivée à Six. Elle est tombée et elle a roulé sur elle-même dans la rue , un peu comme un homme-tonneau. Heureusement la voiture , elle roulait pas vite avec la foule, c'est le carton qui a tout pris ... aplati contre sa tête , ça lui a fait comme une protection, et elle s'est relevé sans mal. Un peu sonnée dans les premières secondes et je peux vous garantir que plus personne avait envie de rigoler, même de moi avec le pavillon du truc qui commençait à me tanguer autour des épaules. J'y croyais pas, mais Pomo m'a vue de la fenêtre de leur appart et il a rameuté Albrecht; ils sont descendus tous deux nous chercher. On a bazardé tout le fourbi dans leur living. Pour une fois, il râlait pas Pomo, je crois même qu'il va en faire une déco de nos vestiges. On les a eu à peine une heure et demie sur le dos, autant vous dire qu'on a pas fait fortune, on les a même pas rentabilisés nos déguisements...
- Je vois que vous vous inquiétez encore terriblement pour elle...
- Oh, riez pas, attendez un peu la suite... Je sais pas si Jocko il a un flair ou quelque chose du genre, mais à peine une demi-heure plus tard il était dans l'appart; et câlinou et câlinou alors qu'elle réagissait même pas... J'avais envie de lui dire qu'elle était pas morte tout de même, et n'allez pas m'accuser d'un désir de meurtre refoulé, hein...
- La ficelle serait un peu trop grosse, Eponine, et je vous fais aisément grâce de ce soupçon-là.
- Vous allez rire, mais j'étais tellement sciée que Pomo soit si prévenant avec moi que j'ai trouvé plus de charme à rester avec lui. On a parlé autour d'un thé et de sa collection à verdir de City Magazine, puis de ses projets parce qu'il veut bientôt intégrer Esmod, à Paris ou à Bordeaux , et c'était tellement intéressant que je les ai pas vus se volatiliser, les deux. Pomo non plus d'ailleurs, mais lui il s'en fout pas mal de leur histoire... Seulement il voyait Albrecht qui tournait comme une mouche fly-toxée dans tout l'appart et il a fini par lui demander de s'asseoir et c'est là qu'on a compris le problème.
On devait tous se retrouver chez Albrecht pour la soirée. Tous, ça voulait dire aussi David qui avait passé la journée à Rochefort pour sonoriser une fiesta là-bas. Et si Sixtine et Jocko revenaient pas d'ici-là, ça risquait de faire désordre.
- Mais vous ne m'aviez pas dit que David "tolérait" ses écarts?
- En fait je m'en étais persuadée... D'abord parce que j'étais en première ligne et ensuite parce que j'étais tellement aveuglée par la réussite de Sixtine que pour moi, elle avait aussi acquis ce truc tacite avec lui; qu'il avait accepté ça comme un truc naturel. Ce que je vous dis là, c'est exactement la même chose qu'à Albie et Pomo; ils m'ont écouté avec des yeux ronds... Puis avec les mêmes yeux ronds il se sont regardés et ils ont explosé de rire.
- Il y a de quoi, Eponine, et croyez-moi encore une fois, je ne suis pas là pour vous juger. Mais vous l'avez dit vous-même , ce n'est pas de la jalousie; c'est de l'aveuglement. Votre attirance pour Joachim ne viendra jamais totalement à bout de l'affection que vous avez pour Sixtine. N'oubliez pas que dans les premiers temps, elle s'en est remis entièrement à vous pour être "formée"..
- Ouais, enfin en attendant c'est quand même moi la grosse naïve et je leur en ai bien donné , de la distraction...
- Qu'est-ce qu'il vous ont dit ?
- Que j'étais trop mignonne, de croire que les hétéros de base , ils pouvaient aussi avoir ce genre de "libéralité"..."
 
Tag(s) : #Epo's Eyes
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :