Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Trips à la mode de Guillaume Tell

Piqué sur le site de lastfm.fr; un aperçu à peine caricatural des inspirations éthyliques de 1987

Comme on ne peut pas toujours bosser dans la vie, ou rester enfermées dans une bulle batcavo-synthétique avec longues papouilles entre meilleures copines à la clé (ça devait arriver); il fut temps pour nous de ressortir dans le monde.

C'était pour Sixtine et moi le début de la première, et après des sessions d'enregistrement laborieuses aux studios Guillaume Tell à Suresnes ( vous imaginez combien la vie nocturne parisienne a pu les perturber dans leur intense travail de création); les quatre basildoniens sortaient Music for the masses; l'album de la première gloireplanétaire, des concerts mégalos et des très très grandes fêtes sur-arrosées du côté groupe comme du côté fans.

J'ai à peine les mots pour vous décrire l'impatience dans laquelle je bouillonnais. Après le rendez-vous manqué de Royan, j'étais presque plus préoccupée de les voir enfin sur scène et de partager l'euphorie électrique du vaste public que de la texture musicale du 33 tours. Un vinyl bleu, fiévreusement envoyé de Berlin par mon grand frère de rêve (à qui tout d'un coup je n'en voulais plus du tout de m'avoir lâchée)

Aux deux inconditionnelles les plus studieuses de la Rochelle; pour qu'avant tout le monde, elles se fondent dans la masse...

Partager cet article

Repost 0